Mon bébé arc-en-ciel


 
La naissance d'un bébé est toujours signe de joie et de bonheur dans un foyer. Ce petit être qui en quelques minutes change toute une vie. Une famille qui se rassemble et s'unit autour de lui. 


C'est encore plus vrai pour les « rainbow-babies ». Ce cadeau de la nature tant attendu et comme le rayon de soleil après la tempête. 

Vous vous demandez sûrement ce qu'est un bébé arc-en-ciel ?
C'est ce bébé qui arrive après une fausse couche ou la mort d'un nourrisson. Tel un miracle il redonne de l'espoir à une famille ayant subit une telle perte. Comme dans la nature cette merveille haute en couleur apaise par sa douceur et remplit le cœur par sa beauté. 

Notre petite dernière est notre bébé arc-en-ciel. On dit toujours, après la pluie, le soleil. Elle est notre petit astre de lumière. 
Née après deux fausses couches elle a vraiment été notre source d'espoir dès les premiers moments.
Pour revenir à notre histoire ; vous l'avez lu ; pour la première déjà ça n'a pas été un long fleuve tranquille. Alors lorsqu’à son première anniversaire on découvrait en prime un test positif, nous avons été très étonnés ! Un bébé surprise !
Après les questions pratiques sur l'âge rapproché entre les futurs frères/soeurs, la nouvelle fut bien évidemment accueillie avec plaisir. De toute façon nous souhaitions un deuxième enfant, alors pourquoi pas maintenant ! Mais très vite notre médecin nous a annoncé une mauvaise nouvelle... je n'étais pas encore à deux mois de grossesse que déjà il n'était plus là
Cette nouvelle, comme un tsunami a tout emporté sur son passage ; la joie, la projection d'une vie à quatre, le rêve de ce deuxième bébé...
Il fallait se faire une raison, la nature avait choisi !

Quelques mois plus tard de nouveau un joli + ! Ce n'était plus une surprise, cette fois-ci il était désiré et attendu !
Tout semblait bien se passer, un premier rendez-vous chez le gynécologue, puis un deuxième... sur l'écran de contrôle, une petite crevette qui bouge, un petit cœur qui bat ! On était rassuré, les deux mois étaient passés et le médecin était confiant ! On recommençait à rêver, à imaginer ce petit bébé... à qui ressemblerait-il ? Comment allons-nous l'appeler ? Sera-t-il fille ou garçon ? Le troisième mois approchait et soudain le verdict... ce petit cœur qu'on avait vu battre quelques semaines avant s'était arrêté. Et comme si tout cela ne suffisait pas il fallait "me l'arracher" lors d'une opération humaine, la nature n'était donc plus maître de cet abandon ?
Le mot est faible, je me sentais vidée... il faudrait tout recommencer...
 

Et soudain ce bébé arc-en-ciel !
Une lueur dans mon ciel assombri, un espoir dès les premiers moments ! On a beau se dire que pour se préserver il ne faut pas espérer... le cœur d'une maman et bien trop grand et trop sensible. Il fallait passer le cap des trois mois, cette date line angoissante qui nous replongeait dans nos histoires passées ! Au fil des mois la peur laissait place à l'amour.
Comme ce phénomène magique de la nature provenant de la rencontre entre la pluie et le soleil, les émotions des jours plus sombres ce mêlent à cette promesse d'avenir...
Après l'orage, on ne voit plus que le soleil... bien-sûr une fois dans nos bras il n'y a plus que le bonheur. Notre famille ainsi s’agrandit !

Nous avons notre bébé arc-en-ciel ! Et je trouve que cette expression lui va à merveille !


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

un bracelet pour developper la motricité

Un sac sans couture

Ombre chinoise