Une arrivée spectaculaire

Une naissance pas comme les autres

Une naissance est toujours un moment magique, plein d'émotions et de joie.
Une transition vers un futur un peu plus nombreux!
L'arrivée de ce petit être qui bouleversera notre vie à tout jamais peut être plus ou moins rapide.
On passe neuf mois ( ou à peu près) à essayer de l'imaginer, lui parler et préparer sa venue! On planifie tout jusqu'aux derniers détails et le jour J la nature reprend le dessus et on ne contrôle plus grand chose!

La venue de notre petite princesse

Pour un deuxième enfant tout est un peu différent. On sait à quoi s'attendre au cours de la grossesse, on ne s'émerveille plus aux moindres coups,  et surtout on s'organise pour ce grand jour!
Il fallait penser au ressenti de notre fille aînée, organiser sa garde lors la naissance, imaginer nos premiers moments à quatre et sa première rencontre avec sa petite sœur. Tout était prêt jusqu'au cadeau de la nouvelle venue pour sa sœur mais...

Toute la grossesse s'était parfaitement déroulée, aucune complication, la forme toujours au rendez-vous. Pour la première grossesse déjà, tout était parfait; jusqu'à la perte des eaux à l'hôpital je ne sentais pas les contractions et une fois percée tout est allé très vite. Alors on m'avait prévenu... Pour une deuxième grossesse ça risquait encore de s'accélérer.

Certes, j'étais préparée à ce que ça aille vite, et les médecins, infirmières, sage-femmes l'avaient noté dans mon dossier. Un week-end (j-7) j'ai ressenti pour la première fois des contractions. Je me suis donc précipité à l'hôpital, mais après examen et une nuit passée dans les couloirs de la maternité j'ai pu rentrer, ce n'était pas encore son heure! Il était encore un peu trop tôt pour elle.
Une semaine plus tard, les contractions me réveillèrent de nouveau dans la nuit, encore très légères j'attends donc une heure raisonnable pour prévenir Monsieur et organiser la garde de la grande. Nous filons contrôler le tout avant de rentrer pour des contractions trop peu forte. Sans plus attendre nous filons à la maternité : contrôle, monitoring ... pour finalement rentrer et attendre des contractions plus fortes! Retour à la maison, nous récupérons notre princesse. Mais 1h30 plus tard Dame nature a voulu nous montrer qu'elle avait le dessus... Je perdais les eaux! Plus de doute, le moment était venu et tout aller s'accélérer. Cette fois les contractions je les sentaient bien, plus le temps de "caser" notre grande! Il fallait partir car la maternité était à 35 min de chez nous. Dans la voiture je me suis surprise à supporter les contractions avec le plus grand calme jusqu'au moment où...
A 10min de notre but (le sésame du moment; la maternité) les ronds point, virages et passage à niveau ont eu raison de moi! Je sentais ma puce arriver et ne supportais plus la voiture. Il a donc fallu s'arreter sur le bord de la route avec notre fille à l'arrière. Je ne m'entendais plus crier quand Monsieur appela les pompiers. Un mélange de douleur, de stress, de peur m'avait envahie. J'avais perdu le contrôle! Toute notre planification était tombée à l'eau...
Les pompiers sont arrivés et m'ont transférée dans leur ambulance et quelques minutes plus tard ma deuxième princesse à vue le jour. Tout s'était très bien passé. Ouf! Nous avons eu l'honneur de rejoindre la maternité entourée de pompiers.
Après cette aventure, ce n'est que lorsque tous les quatre nous nous sommes retrouvés que j'ai pu pleinement apprécié ce bonheur et l'immense joie de voir ma famille agrandie et unie.



 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

nos petits monstres

la wishlist des 1 an de ma puce